• Drs Couleur & Connection

À La Réunion : jusqu’à 6 mois d’attente pour un rendez-vous chez un spécialiste


Dans le département de La Réunion, l’attente est souvent très longue pour obtenir un rendez-vous chez un spécialiste. Les demandes sont bien plus nombreuses que les créneaux disponibles et les patients doivent compter entre 15 jours et 6 mois pour pouvoir consulter... Dermatologie, ophtalmologie, radiologie, cardiologie, chirurgie-dentaire… La situation est la même, quelle que soit la spécialité, sur tout le territoire Réunionnais.


Alexis qui témoigne pour le média LINFO.re doit encore attendre pour un rendez-vous chez un dermatologue : « Ça prend beaucoup de temps, là j’ai pris un rendez-vous pour une consultation classique. J’ai appelé il y a 15 jours, j’ai rendez-vous mi-avril. Cela ne me dérange pas plus que ça parce que ce n’est pas une urgence, mais j’imagine que pour des gens qui ont des problèmes plus conséquents, ça peut être embêtant. »


Et lorsque la pathologie demande plus de travail, les délais se rallongent encore. Chantale qui a besoin de consulter un ophtalmologue s’indigne au micro de LINFO.re : « Il faut six mois d’attente minimum, ce n’est pas normal, il n’y a pas assez d’ophtalmo, on est obligés de passer par là, il n’y a pas le choix. »


Chez un cardiologue, la situation est pratiquement la même avec trois mois d’attente pour obtenir une consultation. Mais là encore, impossible de faire autrement.


En ce qui concerne les soins dentaires la situation ne s’améliore pas : dans un cabinet de Saint-Pierre, les délais pour obtenir un rendez-vous varient de trois semaines à trois mois.


Le problème, c’est que les demandes sont de plus en plus importantes : « On n’est certainement pas assez de praticiens pour la population qui augmente, la demande est forte et quand on a de nouveaux patients il faut essayer de les caser dans le planning qui est déjà très chargé », déplore le docteur Marie Molinier chirurgien-dentiste au cabinet de Saint-Pierre.


Selon les syndicalistes et l’Ordre des médecins, si les médecins généralistes sont en nombre suffisant, ce n’est pas du tout le cas concernant les spécialistes et malheureusement la tendance devrait se renforcer au fil des ans.


Source : LINFO.re

19 vues

REJOIGNEZ-NOUS !

  • Facebook - White Circle
  • Twitter - White Circle
  • LinkedIn - White Circle
  • YouTube - White Circle

 Couleur & Connection - Mentions légales