• Drs Couleur & Connection

Carie : lorsque l’alimentation protège les dents…



L’alimentation déséquilibrée constitue l’un des principaux facteurs de risque de l’apparition des caries dentaires, au même titre que le tabagisme, la consommation excessive d’alcool, et une hygiène dentaire insuffisante.


Le magazine en ligne Presse Santé dédie un article à l’importance de l’alimentation dans la protection des dents…


Et pour le magazine, la prévention commence dès la grossesse : elle doit débuter dès le deuxième mois de vie intra-utérine, au moment où se développent la bouche, les gencives et les dents du fœtus. A ce moment-là, c’est l’alimentation de la mère qui doit alors fournir tous les éléments nutritifs nécessaires pour développer une bonne dentition : des protéines, du calcium, des vitamines C et D. Ainsi, des dents mal calcifiées au moment de leur apparition sont plus susceptibles de développer des caries. Le lait maternel a également tout son intérêt : jusqu’à environ 6 mois, il fournit au bébé tous les éléments nutritifs pour former de belles dents, à l’exception de la vitamine D.


Durant l’enfance et l’adolescence, la qualité des dents définitives par être notamment soumise au besoin d’alimentation équilibrée et diversifiée et ce, jusqu’à l’apparition de la dernière molaire, vers l’âge de 17 ans.


Tout au long de notre vie, nous pouvons jouer sur la qualité de nos dents grâce au contact direct de ces dernières avec certains aliments. Evidemment, les aliments riches en sucres (lactose, maltose, fructose, dextrose, glucose, saccharose etc.) et en amidon modifié restent une menace tout au long de la vie.


Pour le magazine, l’une des pires habitudes le silotage régulier de produits ou boissons sucrées : plus la période de contact du sucre sur les dents est longue, plus le risque est élevé. Cette habitude, qui ponctue en général une journée entière, créée une multiplication des bactéries qui vont produire de plus en plus d’acide, si bien qu’à un moment donné la salive n’arrive plus à contenir l’acidité, et la carie s’installe.


Le magazine suggère la consommation plus fréquente de noix et graines en tout genre, qui, grâce à leur fort contenu en protéines et lipides, ne sont pas cariogènes. Leur richesse en fibres alimentaires stimule également la production de salive, autre protecteur de l’émail. Le calcium et le phosphore que les noix et graines contiennent apportent, de leur côté, des minéraux essentiels à la bonne santé des dents. De vraies bonnes collations pour les dents, si elles ne sont pas recouvertes de sucres ou de sel !


Du côté des fruits, même si leur pourcentage en sucre naturel fait obligatoirement augmenter la production d’acide sur les dents, la mastication qu’ils requièrent stimule la salivation et permet ainsi de neutraliser cette acidité. Consommé en quantité normale, ils font donc une bonne collation sans risque sur la santé bucco-dentaire !


Source : Presse Santé

REJOIGNEZ-NOUS !

  • Facebook - White Circle
  • Twitter - White Circle
  • LinkedIn - White Circle
  • YouTube - White Circle

 Couleur & Connection - Mentions légales