• Drs Couleur & Connection

L’UFSBD va expérimenter un nouveau programme pour une meilleure santé dentaire en Ehpad



Selon une étude réalisée par Mangeney et al, publiée en avril 2017, l’état de santé orale des personnes âgées en Ehpad est réellement problématique : 85% des résidents présentent « une hygiène buccale insuffisante et des besoins de soins » ; pourtant 45 % d’entre eux n’ont pas eu de consultation dentaire depuis 5 ans !


Une situation précaire à laquelle les institutions et les établissements tentent de remédier à travers différentes actions : formation du personnel soignant à l’hygiène bucco-dentaire, mise à disposition de matériel… Malheureusement, cela ne suffit pas : les personnels des Ehpad manque de temps, de moyens et d’informations pour pouvoir pratiquer les bons gestes mais aussi pour les faire accepter par les résidents. A cela s’ajoute le fait que, le forfait soins ne comprenant aucune question bucco-dentaire, les chirurgiens-dentistes ne sont que très rarement impliqués dans les Ehpad.


La télésurveillance des séniors pourrait, selon l’UFSBD, permettre de remédier en partie à ces problèmes. Selon un arrêté paru ce samedi 15 juin au Journal officiel, l’organisme va d’ailleurs pouvoir expérimenter en Ehpad un programme qui repose sur une nouvelle technologie : une application qui permettra, avec un écarteur, de « prendre des scans de la bouche des résidents de façon non intrusive ». Les scans seront ensuite analysés par un algorithme, sous la supervision d’un dentiste, en vue d’une « recommandation personnalisée ».


Cette expérimentation, « autorisée pour une durée de quatre ans à compter de la prise en charge du premier patient », selon le texte, sera financée grâce au fonds pour l’innovation du système de santé, pour un coût estimé à 960 000 euros environ. Elle devrait concerner à terme un peu plus de 3 600 personnes âgées vivant dans 48 établissements, répartis dans trois régions (Occitanie, Auvergne-Rhône-Alpes, Pays-de-la-Loire).


Pour favoriser l’utilisation de cette application, des « séances d’accompagnement du personnel soignant » seront organisées dans les Ehpad sélectionnés, tandis que les dentistes seront « sensibilisés aux objectifs du programme », comme les familles des résidents. Des points d’étapes seront en outre réalisés deux fois par an entre des chirurgiens-dentistes référents et les cadres de santé tout au long de la durée de l’expérimentation.


Source : Ouest France

REJOIGNEZ-NOUS !

  • Facebook - White Circle
  • Twitter - White Circle
  • LinkedIn - White Circle
  • YouTube - White Circle

 Couleur & Connection - Mentions légales