• Drs Couleur & Connection

L’Yonne, un département très touché par la désertification médicale



Médecins généralistes mais également chirurgiens-dentistes ont tendance à fuir ce département, même lorsqu’ils y ont fait leurs études. C’est le constat établi par le département de l’Yonne, appartenant à la région Bourgogne France Comté… résultat : les départs à la retraite ne sont pas remplacés.

Pourtant, les pouvoirs publics cherchent coûte que coûte à séduire les internes en médecine et jeunes praticiens, à coups de « bourses d’enseignements » ou autres « aides à l’installation ». Les étudiants qui deviennent internes à Auxerre sont tous rattachés à l’Université de Bourgogne et au centre hospitalier de Dijon. Et malgré le bon nombre d’internes qui passent, très peu s’installent définitivement. Le Docteur Michel Thuillier, chef de service au Centre Hospitalier Spécialisé de l’Yonne (CHSY) explique n’en avoir vu que « deux en cinq ans » s’installer dans le département.

Au total, ce sont près de 28 bourses qui sont disponibles pour les jeunes praticiens, afin de les motiver à s’installer. L’aide à l’installation par exemple, concerne aussi bien les généralistes que les chirurgiens-dentistes, et représente une somme forfaitaire de 12 000 euros. Tous les praticiens de moins de 50 ans qui souhaitent s’installer au minimum 5 ans dans le département peuvent ainsi en bénéficier.

Alors, pourquoi les jeunes médecins et chirurgiens-dentistes ont-ils tendance à fuir l’Yonne ? Selon la carte de densité départementale des chirurgiens-dentistes en activité au premier janvier 2016 publiée hier sur notre blog, ce département compte plus de 20% de chirurgiens-dentistes de moins que la moyenne nationale…

Source : L’Yonne Républicaine


0 vue

REJOIGNEZ-NOUS !

  • Facebook - White Circle
  • Twitter - White Circle
  • LinkedIn - White Circle
  • YouTube - White Circle

 Couleur & Connection - Mentions légales