• Drs Couleur & Connection

La tranquille démographie professionnelle des orthodontistes


Dans le nouveau numéro de l’Orthodontiste, magazine édité par information-dentaire.fr, un point est fait quant à l’évolution démographique des orthodontistes.

Pour Myriam Garnier, secrétaire générale du Conseil national de l'ordre des chirurgiens-dentistes et présidente de la commission démographie, la situation démographique des orthodontistes est satisfaisante, malgré un nombre accru d'installations en grandes villes, ce qui peut parfois causer des problèmes d'accès aux soins en milieu rural.

Les ODF exercent dans les mêmes zones que les omnipraticiens. Les régions les plus fournies en orthodontistes sont l'Ile de France (517 praticiens), Rhônes-Alpes (206), l'Aquitaine (158), le Nord-pas-de-Calais (133) et le Languedoc-Roussillon (131). Deux départements en France ne possèdent aucun orthodontiste : le Cantal et la Haute-Saône. Dans la Lozère et la Creuse, un seul praticien est à dénombrer.

Le numerus clausus étant passé de 75 à 53 avec l'internat, la secrétaire général admet qu'une augmentation de ce numerus clausus pourrait être nécessaire dans les années à venir. En effet, du fait de cette réduction, la profession perd 20 à 30 praticiens par an.

A la question de l'arrivée de praticiens ayant obtenu leur diplôme à l'étranger (+14% par rapport à 2014), Myriam Garnier répond qu'ils pourraient à terme destabiliser la profession. C'est pourquoi l'ordre discute actuellement avec les autorités afin de mettre en place un numerus clausus européen qui pourrait améliorer les choses.

Retrouvez ci-dessous les différents chiffres & tableaux établis par information-dentaire :








1,267 vues

REJOIGNEZ-NOUS !

  • Facebook - White Circle
  • Twitter - White Circle
  • LinkedIn - White Circle
  • YouTube - White Circle

 Couleur & Connection - Mentions légales