• Drs Couleur & Connection

Le dentifrice… toute une histoire !



Utilisé quotidiennement par, nous l’espérons, un maximum de français, le dentifrice que l’on connait aujourd’hui possède une histoire forte ! L’hygiène bucco-dentaire en général faisait déjà partie des préoccupations des Egyptiens, il y a de cela des milliers d’années…

L’ancêtre du dentifrice a été inventé en Egypte, pendant la période de l’Antiquité. A l’époque, il s’agissait d’un mélange de sel, de menthe, de poivre, et de fleurs séchées et broyées. La poudre obtenue était alors mélangée avec de l’eau pour former une sorte de pâte, qu’ils frottaient contre leurs dents à l’aide d’un roseau ! Bien que l’on s’imagine que le goût n’était pas forcément au rendez-vous, cette mixture aux plantes permettait déjà de nettoyer correctement les dents.

Plusieurs centaines d’années plus tard, les Grecs et les Romains reprennent la recette, et y ajoute des ingrédients abrasifs pour plus d’efficacité. Viennent ainsi se greffer à la recette, de la pierre ponce, des coquilles d’œuf, ou encore des huitres broyées. Afin d’atténuer le goût désagréable, ils y rajoutent également des écorces d’arbre.

Au même moment en Chine et en Inde, le nettoyage des dents devient également populaire. La bas, les poudres d’herbes séchées sont parfumées au ginseng et à d’autres plantes médicinales.

Au Moyen-Age, l’hygiène dentaire n’est vraiment pas la première des préoccupations quotidiennes. Les jours de fête, la bouche est rincée à l’oxymel, un mélange de miel, vinaigre et sel marin, ou mieux, à l’urine. Cela dit, l’ancêtre du cure-dent (le fusequoir), faisait partie du trousseau des jeunes filles à marier, accompagné du cure-ongle et du cure-oreille.

Au 17ème siècle, les techniques ne sont toujours pas là : à l’époque, on mettait des boules parfumées dans la bouche afin de couvrir la mauvaise haleine, et on se brosse rapidement les dents avec du pain brûlé. Vers 1755, le médecin de Louis XV, Edme François Julien Botot, met au point une eau balsamique à base de canelle, d’anis étoilé et de clou de girofle. Quelques années plus tard, la Faculté de Médecine reconnaît les vertus fortifiantes, conservatrices et blanchissantes de son produit. Il est même réputé pour soigner les effets du scorbut, les gencives représentant la première cible de la maladie. L’Eau de Botot est toujours commercialisée aujourd’hui !

Au XIXème siècle apparait le premier dentifrice moderne, avec une innovation notoire : l’ajout du savon dans la préparation ! L’américain J.Rand créé, dans les années 1850, le premier dentifrice, un mélange de craie et de savon aromatisé à la menthe ! Dès 1896, la marque américaine Colgate vend la première pâte de dentifrice conditionnée dans un tube souple en étain.

En 1914, on reconnait les propriétés anti-caries de l’ion fluorure, qui est alors ajouté à la recette de certains dentifrices. Jusqu’à la fin de la Deuxième Guerre Mondiale, la pratique du brossage de dents est assez peu rependue. Elle le sera davantage lorsqu’elle devient une obligation pour tous les militaires. A ce moment, le tube en étain, trop compliqué à transporter, est remplacé par le tube en plastique !

Enfin, le premier dentifrice blanchissant est commercialisé par la marque Rembrandt en 1989 !

Source : Madmoizelle


99 vues

REJOIGNEZ-NOUS !

  • Facebook - White Circle
  • Twitter - White Circle
  • LinkedIn - White Circle
  • YouTube - White Circle

 Couleur & Connection - Mentions légales