• Drs Couleur & Connection

Retraite : les avantages des mères remis en cause ?



La caisse de retraite des chirurgiens-dentistes et sages-femmes (CARCDSF) ferait-elle de la discrimination à l’égard des hommes ? C’est en tout cas ce que veut démontrer un chirurgien-dentiste, qui, malgré ses nombreux passages devant la justice, n’a pas obtenu le droit de toucher sa complémentaire sans minoration avant l’âge légal de départ, un droit pourtant accordé aux femmes dans sa situation.

Ce dentiste de 55 ans (en 2006), a pu constater qu’il ne lui était pas permis de toucher sa retraite sans minoration avant l’âge légal, tandis que c’est possible pour les femmes. L’article concerné, l’article 20, n’avait pour l’instant pas encore été remis en cause. Face au refus de sa caisse, il porte plainte et obtient gain de cause en 2015. Un an plus tard, le jugement est remis en cause par la cour de cassation.

En effet, les statuts de la CARCDSF autorisent les femmes à partir plus tôt « au titre de l’incidence sur la vie professionnelle de la maternité, notamment de la grossesse et de l’accouchement ».

Cependant, cette caisse de retraite n’est pas la seule à offrir des avantages aux femmes en raison de leur maternité. La question qui se pose alors est la suivante : les avantages des mères vont-elles être remis en cause au nom de l’égalité des sexes ? Affaire à suivre.

Retrouvez l’article en intégralité sur lemonde.fr !


5 vues

REJOIGNEZ-NOUS !

  • Facebook - White Circle
  • Twitter - White Circle
  • LinkedIn - White Circle
  • YouTube - White Circle

 Couleur & Connection - Mentions légales