• Drs Couleur & Connection

Santé bucco-dentaire : le Prosecco au centre d’une polémique entre Britanniques et Italiens



Des dentistes britanniques ont expliqué, au sein d’un article dans le Daily Mail intitulé « Comment le prosecco pourrit les dents de la nation », que cette boisson italienne faite de vin blanc sucré et de quelques bulles, était particulièrement nocive pour les dents. Le Docteur Mervyn Druian, du centre londonien de dentisterie cosmétique, a ainsi averti la population : « Il est acide, et contient beaucoup de sucre. Si en boire quelques verres ne pose pas de problème, une consommation excessive est source de problèmes ».

Pourquoi cet article ? Tout simplement parce que les Britanniques sont de grands fans de cette boisson… en 2016, 40 millions de litres ont été consommés, ce qui représente pas moins d’un tiers de la production mondiale ! Ces dernières années, ce vin a envahi les supermarchés de l’île. C’est pourquoi les experts britanniques ont préféré avertir ces grands consommateurs. Selon eux, plusieurs éléments attaquent les dents : l’acidité, de part le vin d’une part, et du dioxyde de carbone des bulles d’autre part, mais aussi et surtout le sucre : le prosecco contient environ une cuillère à soupe de sucre par flûte.

Mais cet article des experts Britanniques ne fait pas plaisir aux Italiens… et la polémique va même jusqu’à agacer le gouvernement ! Le ministre de l’agriculture Maurizio Martina a envoyé un tweet au Gardian, journal ayant repris l’article du Daily Mail : « Cher Guardian, dites la vérité : le prosecco donne aussi le sourire aux Britanniques ! S’il vous plaît, arrêtez les fake news ! ». Luce Zaia, le président de la région de Vénétie, a également commenté : « Ça n’a aucun sens. C’est comme s’ils disaient que la tarte Sacher (un gâteau allemand au chocolat) donnait mal à l’estomac. L’idée selon laquelle le prosecco enlève le sourire me fait rire ».

Les experts britanniques, qui n’imaginaient pas une telle portée à leur article, ont cependant notifié que les mêmes recommandations ont également été formulées pour d’autres boissons comme le soda, le champagne ou encore les smoothies, précisant ainsi que le prosecco n’était pas stigmatisé.

L’Association britannique de dentisterie tente, quant à elle, la conciliation, et appelle tous les consommateurs à être « plus vigilants sur l’impact de toutes les boissons sur la santé orale ».

Source : Pourquoi Docteur


1 vue

REJOIGNEZ-NOUS !

  • Facebook - White Circle
  • Twitter - White Circle
  • LinkedIn - White Circle
  • YouTube - White Circle

 Couleur & Connection - Mentions légales