• Drs Couleur & Connection

Un dentiste condamné pour s’être volontairement coupé le doigt pour toucher l’assurance…



A Grasse, un chirurgien-dentiste vient d’être condamné à une peine de prison avec sursis et doit rembourser 355 000 euros aux assureurs. Son crime ? Selon les assureurs, le professionnel se serait volontairement coupé une phalange afin de percevoir des indemnités.

Pour son avocat, Me Michel Valiergue, le praticien voulant, réparer une des portes de sa maison, s’était sectionné le bout de son index au moment où la scie électrique avec laquelle il travaillait à déraper. Il explique : « Depuis, comme il avait de très bonnes garanties, coûtant non pas un doigt mais un bras aux assureurs et souscrites au moment de l’achat de sa patientèle, de ses locaux, de sa maison etc. ceux-ci ont commencé par payer six mois avant de demander des expertises dont la sixième a dit qu’il y a avait peut être des doutes ».

Lancée par 4 assureurs, la plainte collective a été étudiée par le parquet, qui a requit deux ans de prison avec sursis pour « escroquerie et tentatives d’escroqueries », et un remboursement des premières sommes versées. L’avocate des compagnies d’assurance affirme que les automutilations ont tendance à se développer. Selon elle, c’est notamment le cas de nombreux pêcheurs bretons qui se coupent le pouce pour toucher l’invalidité. Le chirurgien-dentiste, a l’annonce de son jugement, a décidé directement de faire appel.

Source : Le Parisien


0 vue

REJOIGNEZ-NOUS !

  • Facebook - White Circle
  • Twitter - White Circle
  • LinkedIn - White Circle
  • YouTube - White Circle

 Couleur & Connection - Mentions légales