• Drs Couleur & Connection

Un morceau de lime endodontique oublié dans la dent d’une patiente…



Au Canada, dans la province de Rouyn-Noranda, une femme a poursuivi une clinique dentaire parce que, selon elle, le praticien avait oublié, dans sa dent, un morceau de lime endodontique.

Tout commence à la suite d’un examen dentaire complet en 2014, durant lequel le praticien inculpé, le Docteur Aline Roy, recommande un traitement de canal afin de palier à la douleur ressentie par la patiente, Céline Caouette. Sa patiente, qui a ensuite vu la douleur disparaitre, a attendu jusqu’en mars 2016 qu’une infection apparaisse avant de se rendre chez un chirurgien-dentiste d’Ottawa, qui lui annonce la présence d’un morceau de lime endodontique dans son canal dentaire. La patiente a donc souhaité poursuivre l’affaire en justice, demandant au Dr Aline Roy une somme de 14 00$.

Le tribunal a finalement statué pour un blâme des deux côtés. Le juge Pierre Cliche a écarté le fait que ce soit le Dr Roy qui ait pu laisser le morceau de lime, puisque, selon le dossier, le Dr Roy n’a pas procédé au traitement de canal et l’a simplement recommandé. Il a donné raison à Mme Caouette sur le fait que le docteur ne l’ait pas averti de la présence de ce morceau de lime lors de l’examen dentaire en 2014. Le juge Henri Richard explique « Ce n’est qu’au procès que le Dr Roy témoigne avoir informé Mme Caouette de la présence du morceau de lime. Or, le tribunal accorde foi à la version de Mme Caouette puisqu’il est invraisemblable que si elle avait été avisée, elle n’aurait pas procédé à des traitements ultérieurs pour enlever ce morceau de lime ».

Au final, le juge de cette affaire a soutenu que les deux personnes étaient responsables : « En résumé, puisque Dr Roy n’execute pas son obligation d’informer Mme Caouette de la présence d’une morceau de lime endodontique dans le canal de ses dents et que, par ailleurs, Mme Caouette annule les rendez-vous de traitement de canal proposé, le Tribunal conclut que les parties sont responsables, en parts égales, du préjudice subi et des dommages qui en découlent ».

La dentiste a cependant été condamnée à payer une somme d’environ 6500$ à la plaignante.

Sourc e : La Frontière


39 vues

REJOIGNEZ-NOUS !

  • Facebook - White Circle
  • Twitter - White Circle
  • LinkedIn - White Circle
  • YouTube - White Circle

 Couleur & Connection - Mentions légales